Dessin Cat. 29 (3. Phylactère 2: Euclide de Mégare, depuis une monnaie provinciale romaine, fait une apparition chez Focus)

Détail de Focus, Dessin Cat. 29. Toutes mes excuses pour la faible qualité de l’illustration, photographie au téléphone portable de la p. 189 du Catalogue.

Le deuxième texte du dessin 29 est écrit sur un sac au dos d’un loup ou d’un chien ailé dont une ou deux pattes avant reposent sur une jarre renversée d’où s’écoule de l’eau. L’animal est couché aux pieds d’une homme barbu assis sur une chaise (?), qui tend du bras droit une épée en direction du char du Carnaval au centre du dessin. Cet homme semble habillé d’une toge qui laisse exposée son épaule gauche.

Voici le texte; à gauche son édition et à droite une tentative de transcription en français moderne :

Rome
a saq par
fauqus
le saq de
Rome Ca sa
avaiq la por
te du chateau
de milan
Rome à sac par Focus, le sac de Rome casa1, avec la porte du château de Milan.

Focus fait ici un jeu de mots visuel comme on en trouve ailleurs dans ses dessins: la destruction de Rome (Rome mise à sac) et le sac, la besace, de Rome sur lequel le texte est écrit. Cela signifie que le canidé ailé du dessin est Rome, une version de la louve capitoline. Pourquoi a-t-elle des ailes ? Je l’ignore2

Au verso du dessin, Focus a fourni quelques explications supplémentaires:

D’accord, Euclide au galet, et qui sait trémier la tête de laine qui pour la trame des tapissiers Gobelins y tient mon épée, prêt à partir avec mon loup ailé, mon sac de sur son corps comme au dessin de la Novalaise. …

Focus, Dessin Cat. 29 Verso Texte 1

Je reviendrai ailleurs sur ce texte, pour me contenter de noter ici que Focus identifie nommément la personne assise à côté de la louve. Si le lecteur moderne penserait y voir le fameux mathématicien d’Alexandrie3, il s’agit en fait du disciple de Socrate, Euclide de Mégare. Et une fois de plus, la mémoire de Focus se montre remarquable car on peut reconnaître en son dessin un souvenir d’une gravure contemporaine de son séjour à Rome.

Comme le font beaucoup de cités grecques au IIe siècle ap. J.-C., la ville de Mégare émet une monnaie mettant en avant son glorieux passé et un citoyen illustre, le philosophe Euclide. Afin que l’on puisse le distinguer de tous les autres philosophes et historiens barbus de Grèce, les responsables de la frappe donnent au sujet des accessoires particuliers, un voile féminin et une boucle d’oreille4. Ces accessoires s’expliquent par une anecdote que le philosophe Taurus5 a dite à son disciple Aulu-Gelle:

X. Anecdote sur Euclide le Socratique, que Taurus citait à ses élèves pour les exciter à se livrer avec ardeur à l’étude de la philosophie.

Le philosophe Taurus, illustre platonicien de nos jours, citait à ses élèves, pour les exhorter à l’étude de la philosophie, un grand nombre d’exemples bons et salutaires; pour enflammer leur ardeur, il aimait surtout à raconter ce trait d’Euclide, disciple de Socrate : « Les Athéniens, dit-il, avaient décrété que si un citoyen de Mégare mettait les pieds dans Athènes, il subirait la peine capitale : tant était grande, ajoute-t-il, la haine des Athéniens contre leurs voisins les Mégariens ! Cependant Euclide, qui était de Mégare, et qui avant le décret avait coutume de séjourner à Athènes pour assister aux leçons de Socrate, ne se laissa point effrayer par l’arrêté des Athéniens : vers le soir, à l’entrée de la nuit, il prenait une tunique de femme, un manteau de diverses couleurs, et, la tête couverte d’un voile, il se rendait de Mégare à Athènes pour pouvoir, pendant une partie de la nuit, écouter les leçons de Socrate et jouir de son entretien. Au point du jour, caché sous le même vêtement, il disparaissait et faisait plus de vingt mille pas pour retourner à Mégare. Mais aujourd’hui, continue-t-il, on voit les philosophes courir aux portes des fils de famille pour leur donner des leçons, et là rester assis, attendant, jusqu’à midi, que leurs disciples aient cuvé le vin de la nuit. »

Aulu-Gelle, Nuits attiques VI 106

La monnaie du 2e siècle est étudiée au 17e siècle, et les savants identifient le personnage barbu qui l’illustre mais qui n’est pas nommé avec Euclide de Megare grâce au texte d’Aulu-Gelle. La reproduction en gravure de la monnaie est alors utilisée pour illustrer la petite biographie d’Euclide de Mégare écrite par Diogène Laërce au sein de ses Vies des philosophes illustres. La gravure de 1692 reproduite ci-dessus donne une indication précieuse:

EUCLIDES

Ex numismate aereo in Thesauro Christinae Reg(inae) Aug(ustae)

Euclide, d’après une monnaie de bronze de la collection de l’auguste reine Christine

Légende du portrait gravé d’Euclide ci-dessus

Toutefois, il semble qu’avant d’entrer dans la collection de Christine de Suède, la monnaie appartenait à “Monsignor Patriarca Camillo de’ Massimi”, c’est-à-dire le futur cardinal Carlo Massimo, si l’on en croit une phrase de l’étude parue en 1669 dans laquelle Euclide aurait été reconnu pour la première fois7 : Giovanni Angelo Canini, Iconografia, cioè disegni d’imagini de famosissimi monarchi, regi, filosofi, poeti ed oratori dell’antichità8. Carlo Massimo était un des plus grands collectionneurs de monnaies à Rome au moment où Focus y séjournait; sa collection sera dispersée aux enchères en 1678, quelques mois après sa mort. C’est donc alors, probablement, que la monnaie de Mégare est entrée dans les collections de Christine de Suède.

Si le dessin d’Euclide par le peintre français n’est pas une copie exacte et précise de la gravure de 1666, reprise plus tard, les ressemblances (l’encoignure tombante de la bouche, la longue barbe, les plis du voile) me semblent suffisamment fortes pour penser que Focus a vu la gravure, s’en est souvenu et s’en est inspiré lors de la création de son dessin bien des années plus tard à Paris910.

P.F11., Portrait d’Euclide (1669)
Cite this article as: Alexis D'Hautcourt, "Dessin Cat. 29 (3. Phylactère 2: Euclide de Mégare, depuis une monnaie provinciale romaine, fait une apparition chez Focus)," in Georges Focus, peintre et fou, 08/02/2022, https://georgesfocus.hypotheses.org/2541.
  1. ou cassa ? []
  2. L’orthographe phonétique de Focus permettrait de comprendre dans le phylactère “Château de milans” au lieu de “Château de Milan”; cette allusion à des rapaces se transposerait sur les ailes de la louve ? On pourrait aussi comprendre “mille ans”, mais je ne pourrais pas plus l’expliquer que Milan. Toute suggestion sur ce sujet est la bienvenue. []
  3. Dès le 17e siècle, la confusion s’est installée et le portrait d’Euclide de Mégare a été utilisé pour illustrer des travaux d’Euclide dit d’Alexandrie. []
  4. La boucle d’oreille est bien visible sur l’exemplaire 6. []
  5. Lucius Calvenus Taurus, né vers 105. []
  6. Traduction recopiée de Wikisource, ‘Page:Aulu-Gelle – Œuvres complètes, éd. Charpentier et Blanchet, 1919, I.djvu/313’, Wikisource, 7 février 2022, 06:51 UTC, <//fr.wikisource.org/w/index.php?title=Page:Aulu-Gelle_-_%C5%92uvres_compl%C3%A8tes,_%C3%A9d._Charpentier_et_Blanchet,_1919,_I.djvu/313&oldid=12205536> [Page consultée le 7 février 2022] []
  7. M. Haake, “Megara and ‘the Megarians’: a City and its Philosophical School”, Teiresias Supplements Online 1 (2018). []
  8. Vers la même époque, Domenico Maroli peint une grande toile intitulée Euclide di Megara si veste da donna per andare ad ascoltare le lezioni di Socrate in Atene. []
  9. J’ai fait précédemment l’hypothèse plus risquée d’une influence monétaire dans un autre dessin de Focus. Selon moi, l’exemple présenté ici la rend plus vraisemblable. []
  10. Je ne comprends pas la locution “au galet”. Une allusion à la forme ronde et plate de la monnaie ? L’orthographe phonétique irrégulière de Focus fait qu’on ne puisse exclure d’autres lectures: “aux galettes”, “au gars laid”, mais cela ne me permet pas d’avancer une interprétation. Ici aussi, n’hésitez pas à proposer des suggestions, s’il vous plaît. []
  11. Si une lectrice ou un lecteur a une suggestion pour identifier l’artiste, j’en serais très reconnaissant. []

Auteur/autrice : Alexis D'Hautcourt

Professeur, Université des Langues Étrangères du Kansai (関西外国語大学, Kansai Gaidai University)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search