Colloque: Bandes dessinées hors-champs – Comics on the Outside

Mise à jour du 28 mai 2021:

Le programme du colloque et les modalités d’inscription pour le suivre (gratuitement) sont maintenant disponibles sur le site internet du groupe ACME.


Voici le programme du colloque international « Bandes dessinées hors-champs – Comics on the Outside », qui se tiendra à Bruxelles et en ligne du 2 au 4 juin 2021. J’aurai l’honneur d’y donner une présentation intitulée: « Georges Focus (c. 1640-1708), il était fou et ses dessins sont de la bande dessinée ? ».

Merci aux organisateurs, Benoît Crucifix et Erwin Dejasse, pour leur accueil.

(Même si le fichier PDF ne se présente pas bien, il semble qu’il soit possible de l’ouvrir et de le sauver en cliquant sur le double chevron en haut à droite de l’image.)

Esprit es-tu là ? Les peintres et les voix de l’au-delà

Le Musée Maillol accueille du 10 juin au 1er novembre 2020 l’exposition « Esprit es-tu là ? Les peintres et les voix de l’au-delà ».

La nouvelle exposition du musée Maillol, après une première étape au LaM de Villeneuve d’Ascq, révèle l’oeuvre d’une sélection d’artistes spirites autour de trois figures principales de la fin du XIXe siècle et du début du XXe siècle : Augustin Lesage, Victor Simon et Fleury-Joseph Crépin. Le parcours chronologique, historique et thématique présentera plus d’une centaine d’œuvres issues de collections européennes, publiques et privées.

Originaires tous trois du Nord de la France et de milieu modeste, travaillant comme mineurs, plombiers ou cafetiers, rien ne les prédestinait à la peinture, jusqu’à que ce que des voix les enjoignent à le faire.  
Naissent alors des œuvres étranges, d’une minutie exceptionnelle et d’une grande qualité plastique, conçues comme des édifications spirituelles, associant des influences et des motifs d’origines disparates : chrétiennes, hindoues, orientales ou encore inspirées de l’Égypte antique. L’ornement et la symétrie dominent dans leurs œuvres ainsi que dans celles des autres peintres spirites également présentés dans l’exposition. Le courant spirite, qui apparaît d’abord aux États-Unis au milieu du XIXe siècle, fait des émules en Europe. Communiquer avec les esprits devient rapidement un phénomène de société, favorisé par les guerres qui secouent le continent, puis cultivé par les milieux intellectuels. Les surréalistes André Breton ou Victor Brauner seront parmi les premiers à collectionner les œuvres de ces artistes, jusqu’à Jean Dubuffet.

À travers des documents d’archives, des œuvres contemporaines, des installations, et des vidéos, l’exposition souligne également la survivance des pratiques spirites et leur rayonnement au-delà de la peinture.

Exposition co-organisée avec le LaM – Lille Métropole Musée d’art moderne, d’art contemporain et d’art brut, Villeneuve d’Ascq. 

https://www.museemaillol.com/fr/esprit-es-tu-peintres-et-voix-lau-dela

Le peintre fou qui aime le poète ouvrier, c’est de l’art brut ?

La réception des dessins de Georges Focus au XXIe siècle est nécessairement influencée et favorisée par la réputation de l’art brut et les discours, savants, journalistiques ou de comptoir qu’il peut engendrer. Toutefois, si l’on s’en tient à une définition chronologique, Focus ne peut évidemment faire partie de ce mouvement.

l’art brut commence en 1945 et l’on peut dire qu’il n’y a pas d’art brut avant l’art brut de Dubuffet !

C. Delavaux, Art brut. Le guide (Paris, 2019), p. 19.

En revanche, si l’on considère une définition typologique des œuvres d’art brut, il est plus difficile de trancher:

Productions de toute espèce – dessins, peintures, broderies, figures modelées ou sculptées, etc. – présentant un caractère spontané et fortement inventif, aussi peu que possible débitrices de l’art coutumier ou des poncifs culturels et ayant pour auteurs des personnes obscures, étrangères aux milieux artistiques professionnels.

Jean Dubuffet, cité par C. Delavaux, ibid. p. 22.
Continuer la lecture de « Le peintre fou qui aime le poète ouvrier, c’est de l’art brut ? »

Exposition à Shiga : Nés de la terre

Le musée de la tuile d’Omihachiman accueille du 15 février au 22 mars une exposition du musée d’art moderne de Shiga consacrée aux œuvres céramiques de Shinichi Sawada (né en 1982, il est atteint d’autisme) et d’autres membres de son atelier .

Continuer la lecture de « Exposition à Shiga : Nés de la terre »

アール・ブリュット ワールドフォーラム / Art Brut World Forum

Je recopie depuis le site internet https://artbrut-creation-nippon.jp/ le programme d’un colloque qui se tient ce week-end à Otsu (Préfecture de Shiga). Comme on peut le voir sur ce site internet bilingue, des spectacles, une exposition et une festival de cinéma ont lieu en même temps.

Continuer la lecture de « アール・ブリュット ワールドフォーラム / Art Brut World Forum »

« Art brut » aux Jeux Olympiques et paralympiques de Tokyo (2020)

(Comme je vis au Japon, je profite de ce carnet de recherche pour présenter, parfois très rapidement, des informations voisines thématiquement qui concernent mon pays d’accueil)

Aujourd’hui ont été dévoilées 20 affiches officielles pour les Jeux Olympiques et paralympiques de Tokyo en 20201 . Parmi celles-ci, plusieurs sont des oeuvres qui intéresseront peut-être les lectrices et lecteurs de ce carnet2.

Shoko Kanazawa, Fly high (Merci Tokyo 2020)

Shoko Kanazawa est atteinte de trisomie 21, mais vit de façon indépendante. Elle est une calligraphe très connue et a déjà effectué plusieurs commandes publiques, par exemple pour le générique de feuilletons télévisés. On dit que son style se personnalise de manière très originale3.

Tomoyuki Shinki , Offense No.7 ( ©Tokyo 2020 )

Tomoyuki Shinki est un artiste handicapé mental4; il utilise un ordinateur pour ses dessins de sport, en général des sports de contact5, mais, comme on le voit sur la vidéo ci-dessous, il peaufine ses dessins au crayon avec des couleurs. Il travaille au sein de l’atelier Incurve6.

Cite this article as: Alexis D'Hautcourt, "« Art brut » aux Jeux Olympiques et paralympiques de Tokyo (2020)," in Georges Focus, peintre et fou, 06/01/2020, https://georgesfocus.hypotheses.org/366.
  1. Agence Kyodo, Olympics: Organizers unveil art posters for Tokyo Games. []
  2. Pour une liste de tous les artistes, voir CIO, Tokyo 2020 sélectionne des artistes de renommée internationale pour créer les illustrations de ses affiches (31 juillet 2019). []
  3. C. Kato, Kanazawa Shôko, une calligraphe de génie malgré son handicap, nippon.com (11 novembre 2016). []
  4. NHK, Tokyo 2020 official posters unveiled (6 janvier 2020). []
  5. G. Marchini, Tomoyuki Shinki, Outsider Art Now (19 juin 2014). []
  6. http://g-incurve.jp/english/artist_shinki.html []