Image du mois (avril 2021): le Temps

Jacques Quesnel (actif vers 1593, mort en 1629)
Le Temps combattant la Jeunesse 1588
Vente Christie’s Paris, 24/3/21
Plume et encre brune – 49 x 38,7 cm
Photo : Christie’s

Vu dans l’article de Bénédicte Bonnet Saint-Georges, Des dessins en vente chez Christie’s, La tribune de l’art (18 mars 2021)

Le Temps est un motif récurrent des dessins de Focus; il apporte de nombreuses variations au motif de la fourche et il le fusionne souvent au personnage d’un dieu Fleuve, que ce soit le Loir ou le Tibre.

Voici, par exemple, un extrait du dessin Catalogue 21. On y voit le Temps, sa fourche, la Louve romaine une patte posée sur une urne renversée d’où s’écoule de l’eau, allusion sans doute au Fleuve Tibre. La manière dont Focus joue avec des images classiques n’en rend pas toujours l’interprétation aisée.

Sur de nombreuses feuilles, le Temps semble regarder une version de Focus lui-même jeune, une illustration des réminiscences du peintre qu’il narre dans les phylactères de ses dessin.

Image du mois (mars 2021)

André Petit, Spirale obsessionnelle carrée dessinée pour emmerder les psychiatres, 12 octobre 1967, gouache sur papier, 65 x 50 cm, inv. 1105
© CEE-MAHHSA / Dominique Baliko

J’ai choisi cette image, découverte grâce à la lettre électronique du Musée d’Art et d’Histoire de l’Hôpital Sainte-Anne, parce que je voudrais bien en savoir plus sur la manière dont Focus a réagi à son passage aux Petites Maisons et ce qu’il pensait des gens qui travaillaient dans cette institution.

Image du mois (février 2021)

Cornelis Saftleven (1607-1681), Allégorie de la folie humaine, 1629. — Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=99557284

Tableau vu dans l’article d’A. Lafore, Un ensemble de peintures néerlandaises acquis par la Fondation Custodia, La Tribune de l’Art (3 février 2021), qui attire l’attention sur les marottes que tiennent plusieurs caractères du tableau.

Du même peintre, on peut aussi admirer les curieux tableaux suivant: Satire sur les fermiers litigieux (1629), Satire sur le jugement de Johan van Oldenbarnevelt (1663), Collège des animaux (1655) ou Sabbat de sorcières (vers 1650).