Dessin Cat. 29 (4. Notes marginales : pourquoi Focus cite-t-il Monsieur de Pourceaugnac de Molière ?)

Le dessin Cat. 29 contient 4 textes: le phylactère principal cloué au char des Turcs, un petit texte écrit sur un sac au dos d’une louve ailée et deux lignes écrites en dehors du cadre du dessin, en-dessous et à droite.

Voici ces dernières (à gauche, une transcription; à droite, une version en français moderne plus lisible):

Continuer la lecture de « Dessin Cat. 29 (4. Notes marginales : pourquoi Focus cite-t-il Monsieur de Pourceaugnac de Molière ?) »

Écriture dessinée (Focus a-t-il un rapport avec la Bande Dessinée ? [1])

Au verso du dessin Cat. 711, Focus a notamment écrit ceci:

… Je ne m’appelle que Foqus, volé de mes écritures dessinées en toute façon et figurées de période de toute représentation au pinceau et à la plume, comme ci-dessus…

Transcription modernisée par C. Michel, Catalogue p. 437.
Continuer la lecture de « Écriture dessinée (Focus a-t-il un rapport avec la Bande Dessinée ? [1]) »
  1. Paris, Collection particulière pl. 13. Photographie p. 437 du Catalogue. []

Un reste d’Ovide (?) et du flamand

Focus, Dessin Cat. 22, © The University of Edinburgh

Le texte du phylactère du dessin 22 est divisé en deux parties qui n’ont apparemment pas de lien l’une avec l’autre, seule la deuxième ayant un rapport avec le dessin. Ici, je voudrais brièvement présenter le début du texte et m’attarder sur un mot et une expression, échantillons du panachage linguistique des textes de Focus.

Continuer la lecture de « Un reste d’Ovide (?) et du flamand »

La face du grand Turc (de Focus à Vaugelas)

Georges Focus, Recueil de Desseins Ridicules f 79 r, © The University of Edinburgh

Le dessin Cat. 15 offre une remarquable composition de paysage urbain avec deux tours et d’autres bâtiments cernant un fossé où se donnent deux spectacles de rue. Une foule compacte, dans laquelle Focus s’est représenté, peut en effet admirer un numéro de fildefériste et une pièce de théâtre sur une estrade. A l’avant-plan, on distingue deux motifs récurrents de Focus, le Fleuve, qui se contorsionne pour montrer une blessure dans son dos, et la Louve romaine, qui allaite et cajole Romulus et Rémus.

Continuer la lecture de « La face du grand Turc (de Focus à Vaugelas) »
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search