Georges Focus et le « nouveau » site internet du Louvre

C’est bien sûr un événement, le Louvre a un nouveau site internet, la nouvelle est réjouissante et tout le monde en parle. Toutefois, quelques critiques ont été publiées, par exemple:

En ce qui concerne Georges Focus, une recherche dans le Catalogue avec le terme « Georges Focus » donne un résultat, un paysage, le dessin Cat. XI, avec une excellente notice, sauf qu’elle ne mentionne pas le livre édité par Brugerolles, indispensable pour qui veut connaître Focus. Quand on y clique sur le nom de l’auteur FOCUS Georges, on obtient alors 4 résultats, ce qui montre que le résultat de la première recherche aurait pu être meilleur: 1. le paysage Cat. XI, 2. un dessin de Colonnade antique ruinée, dans un paysage boisé, qui n’est pas repris dans le Catalogue de Brugerolles1, ce qui aurait sans doute pu être noté dans la longue notice du site internet, 3. un dessin de Bâtiments aux pieds de rochers, bases de colonnes et texte manuscrit (même remarque que pour 2), 4. un dessin de Paysage avec un chemin menant à un lac, le dessin Cat. X (sur la notice, même remarque que pour 1).

Le dessin Cat. VI « Paysage animé d’un arbre touffu » peut être retrouvé sur le site internet du Louvre après une recherche avec son numéro d’inventaire 21415. On arrive alors sur un dessin intitulé « Paysage coupé au milieu par un arbre élevé et touffu« , « ANONYMES FLAMANDS A RECLASSER DANS D’AUTRES ECOLES« . La notice en ligne mentionne la proposition d’attribution à Focus et donne la référence bibliographique du catalogue de Brugerolles. On se demande pourquoi ce dessin n’est pas apparu dans les résultats de notre première recherche.

Une « recherche avancée » avec le terme « Georges Focus » dans la rubrique « Recherche tous critères » mène aux quatre dessins mentionnés ci-dessus, mais pas au Cat. VI, de même qu’une recherche FOCUS Georges dans la rubrique « Artiste / Ecole / Centre artistique / Lieu de création ».

On peut télécharger les 5 images, mais avec une très faible résolution, qui est vraiment regrettable, surtout si on compare cela avec ce qu’offre l’université d’Édimbourg pour le recueil des dessins de Focus aux Petites Maisons.

L’exemple de Focus confirme donc malheureusement la validité des critiques adressées au site du Louvre tant en ce qui concerne le manque de rigueur du catalogage et de l’indexation qu’en ce qui regarde la qualité des images; on espère qu’il va s’améliorer.

PS: pour la comparaison, « Georges Focus » sur le site de la collection du British Museum (la bibliographie n’est pas à jour, les images que l’on peut télécharger sont d’une grande qualité), « Georges Focus » sur le site du Rijksmuseum ( (la bibliographie n’est pas à jour, aucune image disponible pour les 5 gravures).

Cite this article as: Alexis D'Hautcourt, "Georges Focus et le « nouveau » site internet du Louvre," in Georges Focus, peintre et fou, 29/03/2021, https://georgesfocus.hypotheses.org/1943.
  1. Voir p. 53-54, sur ce dessin et le suivant. []