Le peintre fou qui aime le poète ouvrier, c’est de l’art brut ?

La réception des dessins de Georges Focus au XXIe siècle est nécessairement influencée et favorisée par la réputation de l’art brut et les discours, savants, journalistiques ou de comptoir qu’il peut engendrer. Toutefois, si l’on s’en tient à une définition chronologique, Focus ne peut évidemment faire partie de ce mouvement.

l’art brut commence en 1945 et l’on peut dire qu’il n’y a pas d’art brut avant l’art brut de Dubuffet !

C. Delavaux, Art brut. Le guide (Paris, 2019), p. 19.

En revanche, si l’on considère une définition typologique des œuvres d’art brut, il est plus difficile de trancher:

Productions de toute espèce – dessins, peintures, broderies, figures modelées ou sculptées, etc. – présentant un caractère spontané et fortement inventif, aussi peu que possible débitrices de l’art coutumier ou des poncifs culturels et ayant pour auteurs des personnes obscures, étrangères aux milieux artistiques professionnels.

Jean Dubuffet, cité par C. Delavaux, ibid. p. 22.
Continuer la lecture de « Le peintre fou qui aime le poète ouvrier, c’est de l’art brut ? »

Une solution pour lecme Mazarin ? (Bonus: La litanie du cardinal Mazarin)

Décrypter l’écriture de Focus n’est pas toujours simple, en grande partie à cause de son orthographe très particulière. Dans le catalogue de l’exposition de Paris, Marianne Cojannot-Le Blanc et Christian Michel ont donné une excellente édition de la plupart de ses textes, sur laquelle mon travail repose et je leur en suis vraiment reconnaissant. Ils ont laissé très peu de mots incompris. L’un d’entre eux provient du dessin Catalogue 6, « Focus ivre, sous les pieds des chevaux »1: lecme .

Continuer la lecture de « Une solution pour lecme Mazarin ? (Bonus: La litanie du cardinal Mazarin) »
  1. E. Brugerolles (éd.), Georges Focus. la folie d’un peintre de Louis XIV (Paris, 2018), p. 136-137, avec un commentaire qui met en avant la proximité littéraire de ce texte avec Scarron, Billaut et la satire VI de Boileau. []

Qui est saint silvaistre ? Qui ressemble à Morosini ?

Le dessin Catalogue 10 offre un bon exemple des difficultés d’interprétation et de compréhension qu’offrent les dessins de Georges Focus.

Continuer la lecture de « Qui est saint silvaistre ? Qui ressemble à Morosini ? »